Nâm en vadrouille

Aujourd'hui le site se créait...un blog né!

Le voyage des pieds peut continuer, et commencer à être divulguer.

Pas rien de montrer ses orteils!

Du côté de chez nous, à l'aéroport de Mérignac! Droit devant, direction...
Du côté de chez nous, à l'aéroport de Mérignac! Droit devant, direction...
...l'Amérique du Nord, via New York.
...l'Amérique du Nord, via New York.
Hei! ô hard you? Tout en finesse, tank you. Hand youwahouu!
Hei! ô hard you? Tout en finesse, tank you. Hand youwahouu!
Pleeeease, je cherche la liberté? Oui, oui, eh bien il faut juste faire un petit tour pour vider son sac...elle doit être au fond, à gauche! ...à moins qu'elle ne soit déjà visible non loin de chez soi?
Pleeeease, je cherche la liberté? Oui, oui, eh bien il faut juste faire un petit tour pour vider son sac...elle doit être au fond, à gauche! ...à moins qu'elle ne soit déjà visible non loin de chez soi?
C'est beau, c'est grand, c'est Niou Yiork quoi!
C'est beau, c'est grand, c'est Niou Yiork quoi!
Y'a des jours comme ça où on a juste envie de sourire! Peu importe la gueule qu'on a.
Y'a des jours comme ça où on a juste envie de sourire! Peu importe la gueule qu'on a.
Et que faisiez vous en ces temps froids qui parfois nous déplaisent? Je chantais ne vous dérangeaise.
Et que faisiez vous en ces temps froids qui parfois nous déplaisent? Je chantais ne vous dérangeaise.
Heuuu!! C't'à dire que j'sais pas toujours quoi dire. C'est que même que j'aime faire exprès de pas savoir parler. Et pour ça faut pas savoir comprendre.
Heuuu!! C't'à dire que j'sais pas toujours quoi dire. C'est que même que j'aime faire exprès de pas savoir parler. Et pour ça faut pas savoir comprendre.
Savoir se taire...et faire taire. C'est tout l'art des bisous...
Savoir se taire...et faire taire. C'est tout l'art des bisous...
...qui savent transmettre l'essence du bonheur: l'être là, dans le rien d'autre à faire.
...qui savent transmettre l'essence du bonheur: l'être là, dans le rien d'autre à faire.
Imaginez ce que vous voulez! Parfois c'est bien mieux de se laisser porter par soi.
Imaginez ce que vous voulez! Parfois c'est bien mieux de se laisser porter par soi.
Gratitude à l'arbre qui créé l'arbrtiste (pas facile à prononcer, mais si le corps s'adapte à tout, alors la langue aussi?)
Gratitude à l'arbre qui créé l'arbrtiste (pas facile à prononcer, mais si le corps s'adapte à tout, alors la langue aussi?)
Rêve ou réalité, il faut choisir de regarder.
Rêve ou réalité, il faut choisir de regarder.
Serait-ce la neige qui a fait l'homme?
Serait-ce la neige qui a fait l'homme?
Moi j'aime tout!!! Même les grand M doré qui brille quant le soleil est encore là aussi à briller lui aussi!
Moi j'aime tout!!! Même les grand M doré qui brille quant le soleil est encore là aussi à briller lui aussi!
Une direction supposée suffit elle à savoir où l'on va? J'ai tenté de suivre mon doigt, mais j'ai eu peur de le voir de trop près. Heureusement, j'en ai plusieurs de doigts. J'ai toujours le choix.
Une direction supposée suffit elle à savoir où l'on va? J'ai tenté de suivre mon doigt, mais j'ai eu peur de le voir de trop près. Heureusement, j'en ai plusieurs de doigts. J'ai toujours le choix.
Quant un clown rencontre, il en découvre un autre: c'est peut-être ça le clownage?!
Quant un clown rencontre, il en découvre un autre: c'est peut-être ça le clownage?!
C'est qu'au milieu de ces lumières, j'ai presque faillit perdre la mienne...
C'est qu'au milieu de ces lumières, j'ai presque faillit perdre la mienne...
Alors j'ai tourné, tourné, tourné, et les lumières, elles sont venues par milliers fusionner dans mes yeux. Et ça, tout le monde y peut le faire. Même que le clown, l'autre, celui qui m'a offert du chocalat à boire et à manger, il a essayé.
Alors j'ai tourné, tourné, tourné, et les lumières, elles sont venues par milliers fusionner dans mes yeux. Et ça, tout le monde y peut le faire. Même que le clown, l'autre, celui qui m'a offert du chocalat à boire et à manger, il a essayé.
Juste parce qu'on s'est aimé à Broadway, et que le bitum mêlé de pub, ça fait danser!
Juste parce qu'on s'est aimé à Broadway, et que le bitum mêlé de pub, ça fait danser!
Avoir les dents en avant, ça peut aider parfois! Surtout quant dans le métro, les mains servent à se tenir.
Avoir les dents en avant, ça peut aider parfois! Surtout quant dans le métro, les mains servent à se tenir.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    julieta (vendredi, 25 février 2011 13:05)

    salut miss
    maintenant que j ai compris ou tu te cachais dans ton
    site, j ai pu voir toutes tes photos...sympa les
    dessins de neige sur les arbres!
    et pas de nouvelles depuis new york alors??

    pour moi il me reste 15 jours que je vais passer sur
    une petite ile enfin calme, ou la vie m a
    amoureusement menee. toute une aventure les
    philippins! savent pas dire non. meme quand y
    comprennent pas y disent "yes mam"...alors evidemment
    ca donne lieu a quelques situations rocambolesques!

    je serais pas mecontente de rentrer quand meme!
    et toi? ou te menent tes pas? ton nez?
    as-tu des lectures soutenantes pour les petits moments
    de blues? je ne t en souhaite pas mais je sais que le vrai voyage, ca vient trifouiller dans
    des endroits bien profonds quand meme...

    je t embrasse namounette. a bientot de te lire.

  • #2

    mireille Pioche (lundi, 28 février 2011 21:23)

    OUf ! enfin un grand bol de poésie dans ce monde brutal.
    Te voir, là, dans cette immensité, toute petite et transportant avec toi cette fantaisie éclatante, c'est bien bon !
    Tout cela me rappelle que l'étroitesse guette nos existences... Je pense que j'aimerais un oeil neuf, un corps surpris, une innocence ouverte...
    Merci de me donner faim !
    Je t'embrasse bien bien fort.
    Mireille

  • #3

    MESSAOUDI SANCHEZ (mardi, 19 juillet 2011 01:10)

    Hum, je reprend tout au début, quelle merveilleuse épopée. Amie Maëlle partie toute seule, loin loin loin, pour être proche proche proche. Aujourd'hui tu es en Ontario
    Je t'embrasse sur le nez
    Rachid