du cote du Nord de la Caroline,eh bien ca danse!

Toujours sur la cote Atlantique.

C'est une femme qui me prend en stop.

Une femme!!!

Laura.

Elle me depose sur une plage qu'elle aime, pour que je puisse y marcher avant la nuit.

J'y rencontre une autre femme pour partager de nos essences, et de nos pas sur le sable frais.

Puis Laura reviens me chercher. Et comme elle a bien envie de marcher elle aussi, alors c'est reparti pour un autre va et vient sur cette meme plage!

 

Puis elle m'amene chez elle: une maison immensement bourgeoise qui lui ait gracieusement prete!

Elle y vit seule, presque religieusement.

 

Tres belle et douce soiree ensemble, dans des saveurs royales!

Myrtle Beach!

Un reve cette nuit:

"Je n'ai plus peur de mourrir.

Je sais l'astuce pour rester en vie: danser!

Alors je danse, et la mort meme ne trouve pas de mots pour me ramener a ses cotes.

Je sais aussi me cacher.

Meme si je sais que ce n'est pas une solution.

 

Dans la joie de vivre, quelque soient les menaces, je trouve mon assurance vie!

 

Oui je mens encore parfois, mais je ne m'en flagellerai pas.

Je crois a l'entendement et au pardon.

 

La mort a de plus en plus de mal a me saisir.

La chasse aux papillons est peut etre une des plus difficile!"

 

 

 

Je suis a Myrtle Beach.

Quelques heures seulement...

parce que non merci, mais vraiment pas!

"Elles savent inviter a s'immerger,

Ou inciter a s'eloigner,

toujours joueuses,

les vagues."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'y trouve au moins le bateau pirate de notre mirage secret d'avec Jamie!

Wilmington:

De voiture en voiture...j'en arrive a Charles!

Etrange mecanicien qui me propose de m'heberger pour la nuit...dans son garage!

C'est bien parce que j'ai refuse de lui prendre son lit,...et puis que j'aime experimenter des nouveaux lieux de dormance!

Il habite une toute petite maison aux pourtours de Willmington.

Et en plus que ce soit petit, il y accueille une amie a lui, accompagnee de son mari et de son fils.

Je croque a nouveau. Le visage de l'enfant, a qui j'offre la sucette que m'avait offert Jamie la veille, puis celui de Charles! 

Pour ceux qui ne le savent pas, je fais ca souvent. Je veux dire que c'est comme une passion: croquer des expressions!

 

Il m'amene a la plage, by night!

Je comprends rien de rien a ce qu'il me dit cet homme! Quel accent!!

Et d'ailleurs, il ne semble pas me comprendre non plus!

 

Il est bien gentil en tout cas! 

 

Un certain clown!

 

J'ai perdu mon nez de clown!

Ca trouble les fonds.

Ceux d'un projet initial,

qui n'a pas fait long feu sur la lignee de ce voyage!

Alors j'ai presque decide de me separrer du costume de Nam!

Ellimination!

Plus de volonte ou de non volonte,

plus besoin.

"Ca" se passe!

 

 

Que va t'il rester?

Meme le moi s'elimine peu a peu! 

 

 

Je tente de liberer quelques mouvements, et c'est comme le sensible effet de la grace: ca souleve mon diaphragme! Ca m'extirpe quelques larmes: parce qu'on peut toujours etre plus libre encore!

Alors, certain pourront bien voir en moi l'image d'une jeune femme qui ose, dont le courage est grand, et la joie de vivre rayonnante,...je ne fais que m'accrocher a la Vie!

Nos fragilites et nos forces sont les memes. Nous essayons tous de rester en vie, grapiller des espaces de rire, sentir quelques complicites... 

Tout ce que je vois en l'autre est en moi!

Juste des silhouettes toutes uniques dans ce grand puzzle, et chacune des pieces est necessaires pour que le sens se revele.

Et en meme temps, de l'autre cote de l'image, il y a la matrice commune: ce papier brunatre provenant d'un meme arbre aux communes racines!

 

Nous sommes unis et uniques!

 

Je ne pourrai jamais annuler la singularite de mon corps, de ma voix, de tout ce qui fait mon apparente personnalite,

mais je peux m'unir davantage,

et travailler a blanchir mes mains!

 

 

Je pleure sur le pontont.

Et voila un bateau qui passe et qui me dit "Aime", de sa lettre M.

Et voila la reponse a tout ces troubles dans ma tete, a cette rage de ne pas me sentir libre de manifester la Vie qui coule en moi.

Je ne suis pas triste, que les choses soient claires.

A chaque pas vers un peu plus de comprehension, je n'y peux rien, c'est ainsi, c'est comme un accouchement qui s'accompagne toujours d'element liquide!

Les larmes accompagnent l'esprit.

 

 

 

Je dors ce soir dans un centre pour "homeless people". J'aime bien ca. J'y ai ma place.

Juste du mal a m'y assoir pleinement, et sereinement.

A pouvoir en rire de ces situations!

A ne pas avoir peur d'etendre les linges du bonheur dans les champs de la souffrance!

Ce serait un peu comme dans un match ou je pourrai choisir de faire gagner qui je veux!

 

 

Un certain clown!

 

 

...qui n'a pas fini de laisser des traces!

 

Disparaitre et reapparaitre,

tel un aileron,

imprevisible.

 

 

 

 

 

 

 

 

Collection de cles?

 

 

Embarquer sur un voilier ou prendre la route des montagnes?

Ce n'est pas moi qui decide finalement.

Je me sens plutot disciple de la volonte divine!

Ce qui ne m'empeche pas d'avoir des envies, des milliards d'envies!!!

Mais,

...se realise ce qui doit!

 

Je m'assure d'une reponse pour le bateau: "dans une semaine peut-etre!"

Un possible qui ne me concerne pas pour l'instant donc.

Soit,

alors je m'en vais:

En direction des Montagnes!!!

Je reste sur terre, et me dirige meme vers ses reliefs! Et comme lorsque chaque fois que je prends une decision claire, tout est fluide!

 

Alors, apres deux voitures qui m'avencent vers,

voici  Michael, qui s'arrete in extremis!

Il rentre chez lui apres une journee de golf!

En we, et sans previsions pour sa suite, il se tate a m'emmener jusqu'a Boone..et pourquoi pas meme partager une marche en montagne a mes cotes!

 

Il n'hesite pas beaucoup!

 

On passe chez lui qu'il prenne quelques affaires: une tente, une glaciere...et sa canne a peche!

Et c'est parti pour 24h de connexion avec cet homme..et avec humour! Beaucoup!!!

Le sien, le mien,

Je ris. Qu'est ce que je ris!!!

La legerete du rire lorsqu'il respire le bonheur!

Je ris surtout parce que nous partons marcher dans les montagnes,

que nous roulons 5heures durant pour y arriver,

et que tout du long...il pleut des trombes!!

Et plus les gouttes s'epaississent, et plus mon rire eternue de joie!

 

C'est parti!

Ma premiere nuit sous tente aux USA!

 

 

...avec Michael!

Le lac:

La montagne:

Challenge pour la journee: trouver la liberte de danser, pour l'un, devant l'autre, mais surtout pour soi.

Ballade 1:

Ballade 2:

"Si nous n'avions pas les mots pour dire,

nous aurions plus a sentir"

la peche et lui...

"Le voyageur sans raison,

fait ses quelques pas,

tranquille,

en direction du silence"

Ballade 3:

Ballade 4:

L'ours!

...et la loutre!

"Sans lutte,

je n'ai besoin que du repos;

Sans abris,

je n'ai besoin que d'un lit"

C'est toujours aussi surprenant de pouvoir ainsi passer de courte vacance avec un parfait inconu! Une connexion instantannee qui pourrait durer encore...mais qui s'en tient la! Parce que cela suffit surement a l'histoire de cette rencontre!

 

C'est toujours aussi surprenant de verifier le pouvoir que renferme la liberation du mouvement,

ne serait ce que celui de permettre, d'inviter, celui d'un autre.

 

Alors il s'est mis a danser, non loin de mon regard, et si pres des antennes des arbres!

 

Y'a plus qu'a etirer le fil du mouvement qui se libere!

Pour lui,

comme pour moi.

 

 

Asheville!!!!!!!!

Alors c'est Odell, que j'ai pris pour un fleuriste tant il aime se garnir de fleurs, qui me cueille sur le bord de la route, parce qu'il me voit comme un ange!

Pensees,

Il habite au centre ville. Pratique pour se deplacer de ses pieds!

 

 

Il me fait une place dans son bordel pour que j'ai un espace pour poser mes affaires...et mon sommeil! 

 

Dans son camping car!

 

Encore un nouveau nid qui me plait bien!

 

Me donne les cles de l'autonomie..et me laisse aller voltiger dans la cite!

Il fait un feu,

comme pour faire vivre cet espece de vieux machins qui ressemble plus a un casque de scafandrier qu'autre chose!

 

 

Oui Odell est un bordelique!

 

dedans:

comme dehors,

 

Plus d'affaires que de poussieres!

Il s'en debrouille.

C'est presque comme un jeu meme!

Deplacer, replacer, faire de la place: il faut etre astucieux!

 

C'est une organisation aussi mysterieuse que celle des rhizomes!

 

Seul lui semble y voir tres clair dans ce tas d'encombrants! Toujours sur le fil d'un debordement possible...et toujours une place qui se trouve.

 

Il prend le temps, et chaque chose en son temps.

 

Je me laisse ordonner par sa logique!

Passer du temps avec Odell:

c'est suivre son rythme,

gober la specificite de ses moindres gestes,

en apprendre de ce gobage,

comme si mon corps etait capable de reconnaitre l'essence de tous les autres.

 

Tout comme je peux sentir la riviere ruisseler dans ma gorge,

ou comme la roche. sentir l'eau me glisser dessus,

comme l'oiseau qui precipite ses pas sur le sable,

sentir mon coeur qui s'agitte alors.

 

J'aime l'observer vivre, marcher d'un pas sautillant comme sur des oeufs. Et son rire qui aime tant a etre surpris!

 

 

au resto!

 

 

En ville:

Eh bien dansez maintenant!

Ca donne envie de danser!

 

Eh bien, cette fois-ci, je ne laisserai pas passer l'elan.

J'extirpe mes glandes,

timidement,

mais j'ose!

Danse 1:

Trouver le juste endroit entre l'humanite et la folie.

Tellement de honte encore autour de cette creativite qui etouffe d'envie d'y aller!

Elle tire sur la laisse comme un chien retenu.

Et ce regard qui n'ose pas se voir dans ceux des autres!

"Pourvu qu'on ne me regarde pas,

...faite qu'on me regarde!

Moi, en tout cas, je n'ose pas tendre mon regard vers ceux qui m'observent d'un oeil curieux. Trop peu sure que dans mes prunelles ne brillent intensement les pigments de la folie!"

 

Mais ca vient..je sens que ca peut venir davantage. 

 

J'essaye. J'essaye juste de rester habillee de courage! De prendre mes libertes dans ces espaces qu'on dit public.

Mais puisqu'il n'est pas usuel de se montrer ainsi, cela s'appel alors une performance! Je crois que je n'aime pas ce mot.

Dans mon cas, il s'agit surement simplement d'un depassement du regard de l'autre, autant dans le sens de la timidite que du narcissisme,

et d'un possible jugement. 

 

Un photographe, Jerry, m'y encourage quelque peu. Parce qu'il me mitraille de son appareil, capture la fraicheur qui se respire et les ondes de poesie que je fabrique.

Envie de m'offrir plus encore.

De m'ouvrir indifferement.

 

Demain j'y retourne...et sa camera aussi!

 

Son site: www.journeyamerica.org

 

 

 

Le lendemain,

il pleut,

et je glisse.

Me fait mal, mes fesses, l'escalier, dur, mon coxis...encore!

Merdrre alors!!

Non seulement parce que ca fait mal, et puis parce que je m'appretais a danser!

 

...et me voila qui pleure face aux jets d'eau que j'avais en reve comme partenaire de jeu!

"Veux tu danser envers et malgre tout? Que fais tu d'un corps blesse? L'emmenes tu danser?"

 

Alors m'en suis allee reposer mes oematomes dans un salon de the...parfait!

J'y trouve un petit derviche statufie...clin d'oeil a Nam, Nam qui tourne n'importe ou, qui danse meme parfois. Alors mes doigts se saisissent du petit bonhomme, et le voila qui s'anime en transe avec la musique de l'instant! La voila ma danse du jour!!

 

Peu importe par ou ca passe, pourvu que ca danse!!!

Peut etre demain, ce seront mes tartines de humus?

 

 

Alors m'en suis allee reposer mes oematomes dans un salon de the...parfait!

J'y trouve un petit derviche statufie...clin d'oeil a Nam, Nam qui tourne n'importe ou, qui danse meme parfois. Alors mes doigts se saisissent du petit bonhomme, et le voila qui s'anime en transe avec la musique de l'instant! La voila ma danse du jour!!

 

Peu importe par ou ca passe, pourvu que ca danse!!!

Peut etre demain, ce seront mes tartines de humus?

 

Danse 2:

Le temps est pluvieux.

Peu importe,

il est a la danse!

 

 

Eh oui mon pere, il s'agit bien d'un voyage interieur. Il ne peut en etre autrement pour tout ceux qui marchent face a la lumiere: on est ebloui, alors on ferme les yeux, et alors on regarde au-dedans.

C'est un phenomene bien naturel!

Oui je bouge sans cesse, je survol..on pourrait croire. Mais en realite, ce n'est qu'une profonde connexion avec les intemperies du changement. Je suis le courant de la riviere...qui elle aussi ne s'arrete jamais de rouler des hanches!

 

 

Danse 3:

Liberee de tout jugement interne, elle peut alors se laisser traverser par les ondes enchantees!

...ou s'appuyer sur le decors qui trone autour.

Danse 4:

Peu m'importe les vetements maintenant.

Pourvu que ca danse!

Le reste n'est qu'evidente affiliation.

Le squelette,

denude des costumes de l'apparence,

squarifie de memoires,

pas si neutre que ca finalement!

 

Danse 5:

Comme un cri, j'aimerai pouvoir chanter...sans faire peur.

 

 

Danse 6:

Comme j'aime ouvrir des "espaces de permission"!

 

Alors je propose un atelier de danse singuliere...

Eh hop, ca s'organise vite et facilement, grace a Victoria qui trouve une salle et diffuse les infos sur le net.

 

Lorsque ca coule, il n'y a plus qu'a benir l'eau qui se faufile!

Ceux qui entendent les voix divines savent simplement ecouter, et suivrent les voies tracees sous leurs pas.

Tout vient a qui sait entendre.

 

Alors se deroulent 4heures de danses dite singulieres, qui s'exposent,

et s'osent donc

...avec tout ce que cela implique et engendre...

3 femmes, 3 hommes...

et des milles milliards de "coincis" qui dansent!

Et c'est bien evidement merveilleux ce qui se raconte la et se libere ici, a l'abri des regards bienveillants!!

 

Dans l'apres, invitation a une danse du dehors, bien que toujours dans les ombrages de l'en-dedans.

Deux me suivent...

s'essayent,

et s'eclatent!

 

Resultat des eclaboussures, lorsque que deux flaques se rencontrent!! 

Ici comme ailleurs, l'art a toujours ce pouvoir de reunir sous un meme toit: celui de l'univers!

 

 

Percu tous les vendredis...de !7h a 22h!

Energie energie...tiens moi bien!

 

 

Derniere danse:

 

Les statues vraiment, ca me donne envie...de bouger!

 

Joli clin d'oeil a ce depart, car pleins de jeunes petites ballerines traversent cette petite place, pour disparaitre dans le batiment de leur succes: spectacle de danse de fin d'annee, ou concours de la plus charmante et charmeuse jeune danseuse etoile??

En tout cas, ca defile, et avec les parents appretes accompagnant.

Je me dis simplement que c'est un clin d'oeil a ce qui m'a mise dans le bain de la danse un jour, moi aussi.

Ca commence souvent par la, pour nous les fillettes, mais on ne sait jamais ou cela va nous mener!

 

Regardez ma piste d'aterrissage!

N'ayez pas peur!

Ce n'est qu'un affront,

et en meme temps qu'une histoire de liberation!

Alors je danse,

et sans le viseur d'une camera!

C'est ainsi que les choses changent, peu a peu.

Alors, une fois de plus, la boucle est bouclee!

L'homage est rendu.

La plus belle des danses: celle de la gratitude!

Aurevoir Odell!

 

 

Un nid de princesses,

qui explose de celles-ci,

me caressent.

 

 

Quel succes que de rester la,

a les laisser se poser,

sur ma peau.

 

 

 

Hot Springs!

Petit village aux pieds des montagnes.

Je m'installe au "campground"...toujours sans tente!

 

Ca va que j'ai une vrai envie de dormir dehors!

 

Juste avant, encore un sursaut de danse!

Je vais au bar, l'unique!

Ca joue country,

je m'amuse, et eclabousse quelques uns sur mon passage!

Nous dansons.

Et ce vieil homme edente, a me regarder, silencieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au reveil

Ballade sur l'Apalache trail: de la Georgie jusqu'au Main, ce chemin de randonnee sillonne des montagnes boisees...qui resteront un certain mystere pour moi, au vue des peu de jours qu'il me reste a vivre...aux USA!

Ces six mois de marche font pourtant envie...

Tellement,

que nombreux sont ceux qui s'y attellent, et d'une traite!

Je suis heureuse pour eux.

 

Alors je decide, le temps d'un jour seulement, d'en accompagner certain.

A bon rythme avec leurs gros sacs, j'ai peine a les suivre!

Peut etre n'est ce qu'une affaire d'entrainement?

 

A cheminer...

 

Celui ci m'appel etrangement au chemin de St Jacques de Compostelle!

 

Encore un autre desir qui se pointe!

Rincee par l'orage, je me paye le luxe d'une nuit dans la si belle, si grande et si renommee maison d'Elmer's. Un hostel qui accueille principalement les marcheurs temeraires d' "Apalache trail". Elmer leur cuisine alors de fabuleuses recettes vegetariennes et organiques!!!

Un delice! 

 

 

 

Nous sommes le 24 Mai, et je quitte la Caroline du Nord!

Direction du Nord...Canada!

Écrire commentaire

Commentaires : 15
  • #1

    Bevilacqua Véronique (samedi, 28 mai 2011 16:35)

    une pensée pour toi Maëlle, fille de l'univers....

  • #2

    jean-marc (samedi, 28 mai 2011 18:24)

    et me voilà de nouveau à tes cotés Maëlle après quelques heures de lecture, de pensées, de sourires, d'inquiétudes parfois, de questionnements aussi, d'images....
    J'aime ton voyage Maëlle, intérieur, extérieur, j'aime que ton voyage soit aussi le nôtre, de nouveau intérieur, extérieur. Puisse t il continuer encore longtemps et apporter la lumière à tes ombres, et l'ombre à tout ce qui brille et pourrait encore t'aveugler. Inch allah.
    mes pensées t'accompagnent, mon coeur ne te quitte pas.

  • #3

    vero (dimanche, 29 mai 2011 23:33)

    infiniment responsable
    le precieux de la vie
    entre tes mains
    ouvertes
    qui ne veulent rien tenir et sont remplies


    des bisous

  • #4

    malena (mardi, 31 mai 2011 15:38)

    Coucou Maelle!!!
    Muchos cariños y amor para ti, merci merci pour ce partage de tes expériences, tes pensées, tes états d'âmes, tes transparences, tes paysages, tes rencontres amitiés,ta danse pour la vie.
    Et Nam a débarque ou????
    C'était trop dure de l'intégrais a l'unité????
    Courage pour ce chemin vers la vérité et la simplicité de l'être.
    Je t'embrasse fort fort.
    Malena

  • #5

    Hsiu Mckinney (vendredi, 03 février 2017 21:03)


    WOW just what I was looking for. Came here by searching for %keyword%

  • #6

    Rebbecca Titcomb (vendredi, 03 février 2017 21:40)


    Hi there! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and tell you I truly enjoy reading your articles. Can you suggest any other blogs/websites/forums that cover the same subjects? Thanks a ton!

  • #7

    Warner Castillo (samedi, 04 février 2017 04:03)


    I think this is among the most important info for me. And i'm glad reading your article. But wanna remark on few general things, The website style is perfect, the articles is really nice : D. Good job, cheers

  • #8

    Wonda Iversen (lundi, 06 février 2017 20:59)


    Everything is very open with a very clear explanation of the challenges. It was definitely informative. Your website is very helpful. Thank you for sharing!

  • #9

    Warner Castillo (mardi, 07 février 2017 09:15)


    This paragraph presents clear idea designed for the new people of blogging, that actually how to do blogging.

  • #10

    Kelvin Phong (mercredi, 08 février 2017 20:19)


    I know this website presents quality based articles and other material, is there any other web site which gives these kinds of stuff in quality?

  • #11

    Palmer Piggott (jeudi, 09 février 2017 02:35)


    With havin so much written content do you ever run into any issues of plagorism or copyright infringement? My blog has a lot of completely unique content I've either written myself or outsourced but it appears a lot of it is popping it up all over the internet without my authorization. Do you know any ways to help prevent content from being ripped off? I'd genuinely appreciate it.

  • #12

    Lorna Rowlett (jeudi, 09 février 2017 07:26)


    I like the valuable information you provide in your articles. I will bookmark your blog and check again here frequently. I am quite certain I will learn many new stuff right here! Best of luck for the next!

  • #13

    Jesus Trask (jeudi, 09 février 2017 08:05)


    I am not sure the place you are getting your information, but great topic. I must spend a while studying more or working out more. Thank you for wonderful info I was looking for this information for my mission.

  • #14

    Dacia Freeburg (jeudi, 09 février 2017 19:42)


    excellent issues altogether, you just gained a logo new reader. What may you recommend in regards to your put up that you simply made a few days in the past? Any positive?

  • #15

    Makeda Foret (vendredi, 10 février 2017 02:21)


    In fact when someone doesn't understand after that its up to other visitors that they will help, so here it happens.