British Colombia, pas a pas!

J'attends encore un bout, c'est sur, mais pour quel nouvel arrivage dans ma vie!

 

Blake il s'appel!

Il s'en va visiter sa soeur, et bien des amis d'enfance, dans un "parait-il" superbe coin de la Colombie Britanique.

C'est pas ma direction, tout du moins celle que je pointais pour l'actuel, mais comme il a su y faire pour me convaincre, que je reste toujours ouverte aux champs du changement,...et qu'en plus il a un sourire a faire decrocher la lune...j'accepte de le suivre.

 

Et en effet, quelles merveilles de paysages par ici aussi!!! 

Avec ce petit plus de "buena onda" qu'on ressent parfois plus fortement dans certain lieu.

A nouveau aussi l'effet "cote ouest"!!! 

Subjuguee que je suis par les montagnes que nous longeons, longees elles-memes un long bout par une riviere qui se fait parfois lac.

Des temps d'arret, de capture d'images, de jeu...et de baignade!

Et la, attention!!

Il faut vous dire qu'il a reussi a me faire rentrer entiere dans l'eau obscure, et meme que j'y ai brasse de mes bras quelques metres, en y coulant cette fichue peur des fonds du dessous!

Une bien belle aisance pour lui; un exploit pour moi, c'est sur! Mais qui ne me donnera tout de meme pas l'envie d'un retour par le meme bord...sauter plutot de pierre en roche et rocher, ...le long de l'eau!  

Tout ca en attendant le ferry!

Tout ca parce qu'il a manque une route de montagne qui permet de contourner.

Tout ca parce que c'est exactement ca la Vie!

 

(... et pour ne pas rester chat toute sa vie!).

Le ferry nous fait traverser plus franchement ce large embranchement d'eau, puis nous poursuivons jusqu'a:

Nelson!

C'est la qu'il a passe la majeure partie de sa vie.

 

A peine arrivee, c'est le coup de foudre avec cette petite ville, qui me fait vite un effet du genre " Asheville" (cf: article Caroline du Nord).

Ici, plein de voyageurs, d'artistes, de musiciens de rue...une bonne energie creative, et receptive!

Du paradis de nourriture saine et pensee pour les vegetariens de ma sorte.

 

Bref, tout ca m'appel a rester...meme si ca retarde mon tete a tete avec les Rocheuses montagnes.....disons que ca ne fait que repousser!

 

Blake me fait "squater" dans le jardin d'amis a lui! 

Le lendeamin, tout ce beau monde m'invite a me joindre a eux, pour un des meilleurs breakfast de ce voyage,

puis a descendre avec eux la riviere qui coule par ici..en bateaux gonfles, bouees, et autres pneumatiques de ce genre!!

 

Me voici reliee a un groupuscule d'amis,..plus l'enfant de la maison!

 

Et malgre la simplicite de la situation, je ne sais pas ou donner mon attention, entre le paysage des montagnes qui nous encadrent, tout ce qui se dit (et de plutot drole apparement!) d'entre ces gens complices, la riviere a gerer parfois, lorsqu'il ne s'agit pas que de se laisser porter...

 

Un reve de plus raye du catalogue!

 

Puis un delicieux resto vegetarien avec ceux qui le veulent...

 

Encore envie d'aller errer dans la ville

....avant de les rejoindre, pour jouer de ma voix et de mes doigts avec ces brillants musiciens!!

 

J'me lache!!!

Un jeu de balle bien d'chez eux!

 

Qui fait mouver le corps en entier

...et demande bien de la dexterite! 

 

 

Je sens comme un bas qui blesse du cote de la Verite.

Toujours dans ces histoires de vouloir etre et de vouloir paraitre,

plutot que d'etre au plus juste, sincere, honete avec soi-meme,

et donc, avec les autres.

 

Mais je ne vais pas m'etaller sur ce sujet bourre de jugements (encore) et m'en vais vous raconter la suite!

 

 

Il est donc temps pour moi de partir.

 

La mere de Jesse m'accompagne un bout,

jusqu'a une intersection ou se pointe un vieil homme dans son vieil autobus scolaire vert reamenage.

Arthur il s'appel!

Un drole de personnage celui-la encore! Lui au moins il avoue.

Me dit par exemple qu'il a besoin de faire un break avec sa solitude, parce que ce le fait souffrir des fois aussi. Besoin de parler a quelqu'un. De se confesser. Besoin d'amour et de presence, quelle qu'elle soit!

Adorable bonhomme en tout cas, a qui je commencais a faire confiance, et avec qui j'aurai pu continuer,

si nos directions avaient ete les memes!

Mais c'est tres bien ainsi, parce que du coup j'ai ete prise ensuite par une femme (ce que j'apprecie toujours), avec une bien belle energie.

Barbara. Comme j'aime ce prenom!

Elle reve de sillonner le monde en camping-car.

Elle me reve aussi...

Elle me depose dans un coin de recueil pour la nuit.

Juste ce dont j'avais besoin.

Parfait.

Le soleil est assez haut maintenant pour qu'il me tienne chaud et seche la toile de ma tente. J'entends de la musique au loin..des cordes frottees! Plusieurs chiens sont deja passes ce matin, accompagnes de leurs maitres...sauf un. Un blanc touffu, semblant bien affaibli et mal en point. Son histoire je ne la connais pas, mais je suis toujours ravie de partager des bouts de route avec des animaux.

La vue, une fois de plus, est splendide: pres d'un lac, la montagne partout autour, quelques sommets enneiges...il est temps de retourner marcher!

 

Ici c'est New Denver.

Un bras familier de Nelson!

Ici aussi des magasins bios et des restaurants pour vegetariens!

Ici aussi , une "buena onda"!

 

Je fais un petit tour, et prend contact pour l'animation de stages eventuels!?

 

Ceci etant fait, je m'en vais rejoindre cette fameuse pointe, tel un teton de Venus culminant un des seins de la terre!

 

 

C'est dabord un homme qui part propulser les cendres de ses parents en haut d'une montagne, qui me rapproche de mon but.

Puis un autre pic-up s'arrete. Deux hommes cette fois-ci. Ils vont exactement au point de depart de cette marche pour moi!

Y s'trouve qu'y en a un qui va couper des arbres sur des sentiers de montagne a degager...a velo, et la tronconneuse sur le dos!!

Et l'autre Lucas, qui s'invite a m'accompagner pour cette courte ascension a suivre...jusqu'au 360 degres de vue sur des series de chaines de montagnes qui precedent les Rocheuses! Magnifique, bien sur! 

C'est alors que je teste une nouvelle option de mon appareil photo: le panoramique!

Vous m'en direz peut etre des nouvelles!!

Lucas, il est gentil comme tout. On parle pas beaucoup, mais bien.

 

Pour le remercier, je l'invite a boire quequ'chose!

 

 

Mais avant cela, il nous arrete au village fantome de Sandom:

Et me revoila embarquee par d'autres pneus: dabord le pic-up de Bill, vraiment chouette gars, partant s'acheter un sandwich a manger sur la plage, a juste 40 km de chez lui!!

Puis, ceux d'une vieille voiture, conduite en speed par Mike, qui va rejoindre son amoureuse a juste 12h de route d'ici!

( La notion des distances n'a vraiment rien a voir sur ces vastes terres!!)

 

Outre le point en commun du rapport aux kilometres, ils avaient tous les deux un chien a l'arriere!!

Mais j'en reviens a Mike.

avec qui nous prenons le ferry d'un flan de montagne a un autre.

Et de la, nous en resterons la.

Il est grand temps que je me plante,

et ce sera sur le terrain prive des hommes qui travaillent sur le ferry.

Deux d'entre eux sont pres d'un feu et m'interpellent!

Genre regard violeur au debut, puis au fur et a mesure du constat de mon assise, ca devient plus simple et commode.

Ils m'autorisent a rester sur "leur" terrain, et Daniel me propose meme de mettre ma nourriture en securite dans son camping car! C'est que la probalite de presence d'ours rode toujours dans les parages!

L'emplacement pour la nuit est beau comme tout...mais y'a le ferry qui va et vient, et que je met du temps a cesser d'entendre. 

Toujours cette prise de temps au reveil, avant de redecoller pour de nouvelles aventures. En finir avec les reves, atterir, toujours aussi abruptement, dans le monde des "pensees parasites" (toujours tres en forme elles!), pour enfin mettre le corps en action! Parfois ca calme les gazouillage...comme lorsqu'on fait taire un enfant, une sucette a la bouche! Ca ne resout pas tout le fond de ce qui s'exprime, mais ca peu poser un temps de tranquilite!

 

 

J'attends que les prochaines voitures du ferry debarquent, pour que l'une d'entre elles m'embarque, pour me deposer devant la biliotheque de la prochaine ville: 

Revelstoke

Je m'octroie une ballade le long de maraicage bordant les montagnes du coin...encore de quoi marcher plusieurs jours par ici!!!

...puis dans quelques quartiers....pour enfin recuperer mes poids qui ne me permettent alors absolument pas de visiter davantage le "down town"pourtant si attrayant!

 

Un homme de la ville me depose a la sortie.

 

Puis un autre homme passant par la, me ramasse avec tout mes tas de..et ensemble, nous penetrons davantage au coeur des montagnes Rocheuses!

N'arrivant pas a faire de choix de ou je m'arrete, dans quel parc, pour quelles ballades.. je reste finalement dans la voiture de Bryan, en silence, juste impressionnee par la magnificence des montagnes qui nous bordent de tous les cotes!

C'est plus beau que tout ce que j'aurai pu imaginer...

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    cecile drudru (samedi, 24 septembre 2011 19:09)

    Moi je dis oui au panoramique !!!